Les carnets de Katel

Une nouvelle grande étape : la propreté !

17 novembre 2015

Je retardais l’écriture de cet article de peur de nous porter la poisse. D’ailleurs au moment où j’ai écrit le titre, op accident oups ! Je savais qu’il fallait pas que je commence lol. Bon je le fais quand même car je pense qu’on est très très proche de pouvoir dire Kat est propre en journée ! Voilà 3 semaines que Kat ne porte plus de couches sauf sieste-nuit et en 3 semaines il y a eu 3 « accidents » (dont un il y a 5 min lol). La propreté est une étape qui me faisait « peur » ou plutôt me stressait. Je ne voulais pas la braquer, la frustrer et que cela devienne un calvaire pour elle comme pour nous. Alors nous y avons été petit à petit cela aura pris 4 mois et demi. Je vous retrace nos étapes et la façon dont on a fonctionné. D’ailleurs un gros gros merci à ma maman qui m’a beaucoup aidé au début.

Le début : profiter de l’été pour être toute nue.
Nous avons profité du mois de juillet et de sa chaleur pour mettre kat le plus souvent les fesses à l’air voire toute nue pour son plus grand bonheur. Elle a passé 6 semaines cet été chez mes parents et ma maman a donc géré cette première étape. La serpillière n’était jamais très loin, mais c’est normal il fallait que Kat comprenne la sensation de se retenir puis d’aller sur le pot. Très vite elle a comprit le truc pour le caca mais pipi c’était beaucoup plus compliqué. Fin juillet, ma maman pensait qu’elle ne tarderait plus mais c’était sans compter les retrouvailles avec papa et maman qui n’avaient pas été beaucoup là en juillet et le changement de repère durant les vacances en Corse.

La régression
Nous sommes donc partis en vacances en Corse durant le mois d’août puis dans les Gorges du Tarn, là bas nous avons voulu continuer l’apprentissage. Kat ne demandant plus du tout d’aller au pot (même pour le caca), il fallait la mettre de nous même régulièrement au pot mais comme elle avait décidé que non ça ne marcherait pas, les accidents se sont multipliés. Au fur et à mesure je lui ai remis la couche (marre de laver les culottes et de ramasser par terre). Je me suis alors dit qu’on reprendrait tranquillement à la maison dans son environnement habituel.

On recommence tout doucement
Retour à la maison, c’est la rentrée. J’ai choisi de lui laisser les couches et de mettre de côté les culottes pour le moment. Mais par contre on continuait le rituel pot avec l’invitation à y aller plusieurs fois par jour (au réveil, avant de partir chez nounou, au retour de chez nounou, avant le bain, avant dodo), chez nounou elle la mettait régulièrement dessus durant la journée. Au fil des jours les couches étaient de plus en plus souvent sèches.

On y est ! On sort les culottes.
Un matin fin octobre après presque 2 semaines avec les couches sèches et Kat qui commençait de nouveau à demander à aller au pot, je lui ai proposé de mettre une culotte au lieu de la couche. Pour lui faire plaisir et lui donner envie j’ai acheté des culottes Reine des Neiges sur Aliexpress. Elle a accepté, je vous avoue que les premiers jours j’étais méga à l’affût et lui demandais très (trop) souvent si elle voulait aller au pot. On a gardé les temps forts du pot (sieste, avant d’aller en voiture…). Puis au fur et à mesure, en lui faisant confiance, je lui demandais moins et d’elle même réclamait plus. Maman méga fière dans ces moments là ! Aujourd’hui pour moi on y est malgré les quelques accidents. Elle nous le dit direct qu’elle a fait pipi, ne le cache pas et est d’ailleurs assez gênée quand ça arrive. Alors nous on la déculpabilise en lui disant que ce n’est pas grave, que ça arrive. Nous gardons encore les couches pour la nuit et la sieste même si je pense qu’on pourrait les enlever. Elle se réveille de plus en plus souvent avec la couche sèche et il lui arrive même de se réveiller en pleine nuit pour réclamer le pot ! Mais franchement changer le lit en pleine nuit pour un accident j’ai pas envie donc on va attendre encore un peu.

Mes quelques petits conseils d’après ce qu’on a vécu pour cette grande étape.

  • Un enfant peut apprendre à se retenir à partir du moment où il contrôle son sphincter. Et pour savoir si c’est bon, il suffit de le regarder : s’il parvient  à monter et descendre les escaliers debout sans se tenir c’est bon !
  • Ne mettre aucune pression à son enfant
  • L’écouter
  • S’il ne veut pas mettre une culotte et bah on laisse la couche mais on essaie de faire comme si c’était une culotte
  • On prend son temps, la propreté c’est long et ça ne s’acquiert pas en claquant des doigts. Il faut plusieurs mois d’apprentissage selon mon avis et expérience.
  • L’enfant vous fera comprendre de lui même qu’il a envie d’être propre

Voici notre équipement pour cette étape

DSC02536Des lingettes jetables dans les toilettes venant de chez Lidl

DSC02537Des couches qui s’enfilent comme des culottes,
après en avoir fait de plusieurs marques nous sommes restés sur celles venant de Lidl

DSC02541Des culottes (un gros tas de culottes)
Commandées sur Aliexpress (lien ici)

Sans titre 4

Notre premier pot (on en a 2 un à l’étage et un en bas ^^)
Il vient de chez Bellemont (Pot d’apprentissage Bellemont)
Ce qui est bien c’est qu’il évolue avec la taille de l’enfant. par contre je trouve que la partie blanche n’est pas super stable parfois
il faut faire bien attention quand on la remet sur le pot.

DSC02548Et depuis peu nous avons enlevé le pot des toilettes du bas pour y installer un réducteur de toilettes avec son marche pied
Marche Pied dBb Remond
Réducteur WC Tigex

DSC02552Et pour nous aider dans cette étape (comme dans beaucoup) les livres sont nos meilleurs alliés !
Kat a adoré ces deux là
T’choupi va sur le pot et Lucie va sur le pot (mon préféré)

Et vous la propreté ça se passe bien ?

Vous Pourriez Aussi Apprécier

4 Commentaires

  • Répondre audrey N 17 novembre 2015 à 20:35

    Ici ça a été nickel !!

  • Répondre sara and co 17 novembre 2015 à 21:42

    J’ai également ce petit pot et je l’aime d’amour !!

  • Répondre Clarisse 19 novembre 2015 à 11:47

    Ma fille a quelques jours de moins que Katel mais ici nous n’y sommes pas du tout ! Je lui propose le pot chaque jour mais elle le refuse toujours… Pour l’instant j’avoue que je n’insiste pas plus que ça mais j’avoue que j’aimerais bien que la propreté arrive prochainement (ça doit faire quand même des sacrées économies de plus acheter de couches ^^). On s’y mettra peut être plus « sérieusement » pendant mes vacances de Noël et d’ici là je vais investir dans le livre Lucie dont tu parles qui a l’air sympa 🙂

  • Répondre Jessou 19 novembre 2015 à 17:11

    Ahahahaha… j’aimerais bien te dire que ça ce passe bien mais mon gros chaton n’est pas prêt! 🙂 jvais partager ton article sur mon Facebook parce que j’ai des contacts/amis qui disent leurs enfants propres (enfant qui ne monte pas les escaliers seul et qui ne demande jamais le pot …) bref lol ton article est top et les conseils je les trouve parfait!

  • Répondre