Carnet de Grossesse Carnet de nos grands moments Les carnets de Kristian

Samedi 9 Janvier 2016, te voilà !

17 février 2016

Nous sommes le vendredi 8 janvier il est 20h, ma petite sœur vient d’arriver pour passer le weekend à la maison. Mon terme est prévu pour le 12 Janvier. La soirée se passe, nous commandons des pizzas et attaquons un coloriage avec ma sœur. Un peu avant minuit je commence à sentir quelques picotements comme je pouvais avoir certains soirs. Mais cela s’intensifie légèrement. A 00h06 je décide de commencer à surveiller mes contractions et à voir les intervalles. C’est parti pour suivre l’écart à l’aide d’une application. Très rapidement elles ne sont plus qu’espacer de 3min. Vers 00h30 je dis à mon homme, je serais toi j’irais dormir un peu car je sens que c’est pour cette nuit ou demain matin ! Je me concentre sur mon coloriage pour gérer les contractions. Vers 1h30 je l’ai terminé, la douleur s’intensifie. Je décide d’aller prendre un bain. Ma sœur reste avec moi pendant que mon homme dort. Je me rappelle avoir dit à ma sœur : « allez je tiens jusqu’à 4h puis on file à la maternité » . Mais à 2h30 je vais dire à mon homme, bon va falloir partir plus tôt que prévu. Dans 1h30 maxi on y va ! Sauf que 10min plus tard les contractions commencent vraiment à être difficile à gérer. Elles me stoppent dans ce que je fais, j’ai besoin de m’arrêter pour tendre mon dos. 2h50 je vais réveiller mon homme faut qu’on y aille ! Le temps,qu’il émerge, se fasse un petit café (les hommes !) et que l’on charge la voiture il est 3h25. Le trajet vers la maternité n’est pas des plus simples à gérer, mes contractions sont de plus en plus fortes et la position dans la voiture pas très pratique pour souffler. 3h40 je note ma dernière contraction sur mon application, elles durent en moyenne 50s toutes les 2min20. Je n’ai pas beaucoup de repos entre chaque. 4h du matin on m’ausculte , je suis déjà à 4-5. Je passe donc en salle de naissance, c’est partie pour la rencontre. Je demande la péridurale, on fait donc les prises de sangs pour pouvoir la poser. La sage femme se loupe en posant la perf (ooh le joli bleu que j’ai eu), ce loupé va faire qu’il faudra 30min plus tard refaire une prise de sang. Les contractions sont de plus en plus douloureuses, elles me démontent le bas du dos. Sylviane, une deuxième sage femme me propose de me placer sur le côté pour me soulager le dos. Une fois sur le côté, dès la contraction suivante je sens que j’ai envie de pousser. Il n’est plus très loin ! 5h15, une heure après mon installation, Sylviane décide de m’ausculter pour voir si on aura le temps de poser la péridurale. Elle en doute au vu de ce que je lui dis et elle a raison je suis à 9 ! Elle me dit alors, on n’a plus le temps pour la péri il va falloir faire sans ! Et la je me décompose ! Quoi je vais devoir accoucher sans péridurale, mais non c’est pas possible, je suis pas prête et pas du tout préparer à ça ! Sylviane alors a juste été géniale. Elle a su trouver les mots pour me rassurer et me motiver ! Alors quand il a fallu s’installer pour pousser j’ai voulu que ça soit elle et non la première qui me guide et m’accouche. Il est 5h20 ! Elle me propose d’accoucher sur le côté comme c’est la que je me sens le mieux pour gérer les contractions. 5h30, tout est en place (le temps de s’installer elle me disait déjà de pousser si j’en avais envie et de ne surtout pas me retenir) c’est partie ! Me voilà à pousser le plus fort que je peux, je sens tout c’est vraiment étrange comme sensation. Elle me demande de pousser plus en douceur mais plus longtemps pour qu’il passe plus doucement et éviter l’épisiotomie. La deuxième sage femme est à ma tête, pour me guider dans la poussée. À elles deux, elles m’ont vraiment guider du tonnerre ! Tout d’un coup je sens sa tête qui passe, une dernière grosse poussée pour les épaules. Sylviane me fait me remettre sur le dos pour attraper mon fils.

Ça y est il est la, je l’ai fait, il est 5h38 !
Les larmes montent, je ne réalise pas ! Tout c’est super bien passé, mon bébé est contre moi.
Même pas 6h après le début du travail.
download_20160109_062226

Quand je repense à cette nuit du 8-9 janvier, un sentiment de fierté m’envahit. J’ai accouché sans péridurale ! Oui je sais je ne suis pas la première et pas la dernière, mais quand de toute votre grossesse vous vous dites que vous aurez la péridurale, que non c’est pas possible pour vous d’accoucher sans, que vous n’en seriez pas capable. Le faire c’est juste wahouuuu ! Je ne regrette à aucun moment, au contraire maintenant je suis plus qu’heureuse d’avoir fait sans et si c’était à refaire je le referais ! Alors si un jour il y a un 3ème bébé, je  pense que je referais sans. Juste cette fois ci j’anticiperais et je me préparerais psychologiquement et physiquement.

IMG_20160108_191531Dernière photo de mon bidou (12h avant d’avoir mon fils dans mes bras)

hellocoton

Vous Pourriez Aussi Apprécier

16 Commentaires

  • Répondre Thomaman 17 février 2016 à 18:47

    Très beau récit et très bel accouchement, bravo à vous deux!

  • Répondre la Fourmi Elé 17 février 2016 à 18:48

    Une belle arrivée dans ce monde ! Bravo et bienvenue à ce petit loup !!

  • Répondre Mesenfantsdabord 17 février 2016 à 18:49

    Bel accouchement.
    Je connais la surprise d’accoucher sans péridurale… c’est dur sur le coup, dur à encaisser et dur de gérer la douleur, mais on est si fier!!! bon ta chance à toi c’est que ça s’est bien passé jusqu’au bout…
    Felicitations!

  • Répondre Julia castel 17 février 2016 à 20:02

    Bonsoir,

    ça ressemble fortement à la naissance de mon lutin ( bientôt 1 an ) , je suis émue ^^
    Magnifique naissance, beau souvenir <3

    Très belle soirée

  • Répondre véronique tournier 17 février 2016 à 20:46

    félicitations

  • Répondre EzEvEl 17 février 2016 à 20:50

    Hello,

    C’est le problème de la société et du corps médical. Ils vendent la péridurale, limite comme inévitable, alors qu’en fait on peut très bien y arriver sans (hors complication déclenchement ou long travail ….)

    Félicitations en tout cas
    😉

  • Répondre Mademoiselle Mam' 17 février 2016 à 22:20

    L’accouchement sans péri est juste merveilleux! J’ai hate de remettre ça dans quelques jours.
    Je souhaitais accoucher sur le coté et au vu de ta lecture, je pense que je vais prendre la bonne décision car je suis sure que c’est une position super pour accoucher et qui soulage un maximum.

    J’avais hate de lire ton récit.

  • Répondre Audrey N 17 février 2016 à 23:10

    Des larmes aux yeux! beau récit!

  • Répondre mariannne 18 février 2016 à 02:52

    Très beau récit 🙂
    Félicitation !!!

  • Répondre Niya 18 février 2016 à 12:30

    Très beau récit. Les sages-femmes sont formidables… Les mamans sont formidables !
    J’ai accouché sans péridurale aussi pour mon deuxième, mais c’était un choix (je voulais accoucher le plus naturellement possible, en maison de naissance, avec ma sage-femme !).

  • Répondre lovely-famiily 18 février 2016 à 13:19

    Magnifique récit.
    J’ai eu aussi une péridural pour Valentin et je ne les pas senti sorti … c’est l’une de mes plus grosse déception de mon accouchement. Pour mon prochain bébé je ne souhaite pas la péridurale. Je sais que aujourd’hui je dit ça car je n’est pas de contraction.

  • Répondre lovely-famiily 18 février 2016 à 16:53

    Je me demandais tu pense faire une FAQ prochainement ?
    J’ai 2/3 questions 🙂 🙂
    Bisous

    • Répondre Emma BK 19 février 2016 à 15:17

      J’en avais pas de prévu mais je peux en lancer une ^^

  • Répondre Cind 20 février 2016 à 23:55

    Très beau récit et accouchement !
    Comme toi, j’ai accouché sans péri (pour ma 2ème) alors que jpensais avoir la péri
    Sauf que moi ça s’est pas aussi bien passé, pas aussi rapide bref j’ai bcp souffert et jveux plus jamais de bébé, voilà mdr
    Gros bisous à vous 4 🙂

  • Répondre Jessou 23 février 2016 à 10:47

    fiou j’avais pas eu le temps de lire ton récit avant aujourd’hui et j’en ai eu les frissons! un bel accouchement!

  • Répondre